La "Bee crème", baume hydratant

Découvrez cette crème maison, apaisante et cicatrisante pour adoucir le froid de l'hiver ou faire plaisir à Noël !

Cette crème associe les qualités de produits de la ruche à celles des plantes : la propolis, au fort pouvoir régénérant et antioxydant, le miel, hydratant, le soucis cicatrisant et le bleuet, calmant et tonifiant. Nous avons confectionné et testé cette recette sous l'expertise de Gilbert Robin, de Terre des plantes, amateur passionné de botanique et de plantes médicinales.

Soucis et bleuet

Voici les ingrédients pour réaliser 12 à 15 baumes de 50 ml.

  •  450 ml d'huile d'olive bio (ou d'amande douce) : ses vertus adoucissantes et assouplissantes sont parfaites pour la peau. Elle permet de réduire les crevasses, nourrir la peau et protéger du dessèchement. Fortifiante, la activa la réparation de la peau.
  • 1 poignée de Soucis ou Calendula. L'ami des dermatologues grâce à ses propriétés cicatrisantes et apaisantes.
  • 1 poignée de Bleuets séchés : calmant et régénérant, il va permettre de tonifier le tissu carné.
  • 1 cuillère à soupe de miel dont les bienfaits sont nombreux : hydratant, cicatrisant, apaisant.
  • 30 gr de cire d'abeille. Elle rend le baume épais et donc très protecteur.
  • 1 cuillère d'huile végétale de coco, très nourrissante et apaisante.(optionnel)
  • 2 ml de teinture mère de propolis (soit 60 gouttes) : pouvoir cicatrisant et antioxydant puissant.
  • 2 gouttes d'huile essentielle de son choix : lavande par exemple. Son pouvoir cicatrisant .est reconnu, elle va également parfumer agréablement le baume

Nous vous rappelons l'importance de l'hygiène en vue d'obtenir une qualité et une conservation optimale de la crème.  Les mains, ustensiles et plan de travail ont parfaitement propres ; les pots, idéalement, seront stérilisés.

Filtrer la macération

Le matériel nécessaire

Deux bouteilles en verre avec leur couvercle, une marmite pour faire le bain-marie, un verre doseur pour mesurer les huiles végétales, une cuillère à soupe, une cuillère à café, une cuillère en bois, des compresses stériles pour filtrer, un thermomètre plongeur, un entonnoir, des contenants pour mettre les baumes.

 

La préparation

Dans la bouteille, verser l'huile végatale et les plantes séchées. Fermer et laisser chauffer 2 heures au bain-marie. La température de l'eau ne doit pas dépasser les 60°C afin de ne pas altérer les propriétés de plantes. Si vous pouvez le faire la veille c'est encore mieux !

Filtrer l'ensemble du liquide à travers les compresses. Il en faut pas hésiter à presser les plantes (avec les mains) afin de récupérer toute l'huile.

Remettre cette huile dans une bouteille au bain-marie. Ajouter à l'huile, la cire en petits morceaux, le miel, la propolis (et l'huile de coco).

Lorsque tout est liquide, sortir le contenant du bain-marie. A l'aide du manche en bois de la cuillère, mélanger doucement le mélange, jusqu'à ce que la texture soit un peu ferme, onctueuse et blanche.

Il est temps de remplir les pots ! le baume va finir de se solidifier dans les pots. Ne pas oublier de rajouter les 2 gouttes d'huiles essentielles. Fermez les pots.

 

Conservation : 1 an.

 

Conseil : appliquer de préférence le soir avant de se coucher, en raison de son toucher gras et de sa texture épaisse. En journée, prélever une toute petite quantité pour masser la peau abîmée.